Le calcul de la surface

Avant toute chose, avant même de commencer à chercher son gazon synthétique, il est important de clarifier son besoin. Cela commence par la surface à couvrir. Découvrez comment calculer la surface de gazon synthétique nécessaire à votre projet

Découvrez comment calculer la surface de gazon synthétique nécessaire à votre projet

1) Deux types de “surfaces”

Pour bien comprendre, il faut faire la différence entre la surface “réelle”, le nombre de mètres carrés qui vont êtres couverts de gazon synthétique, et la surface “consommée”, le nombre de mètres carrés qui vont êtres nécessaires pour couvrir votre surface, en prenant en compte les chutes

Afin de déterminer la surface “consommée” celle dont vous aurez besoin au totale, on utilise le calepinage.

De quoi s’agit t’il ?

Le calepinage est un croquis que vous allez réaliser, en représentant l’espace à couvrir d’une vue de haut. Il permet de représenter la manière dont les lés de gazon synthétique seront placés, et ainsi de déterminer la surface de gazon synthétique nécessaire.

2) Différents modes de pose

Si les lés de gazons synthétiques peuvent êtres agencés de différentes manières, il faut néanmoins toujours prêter attention au sens des fibres :

  • Toutes les lés de gazon doivent êtres posés dans le même sens de brins
  • Les fibres du gazon doivent être penchées vers vous, ou à défaut, vers le point de vue le plus haut

En fonction du conditionnement des rouleaux et de l’agencement de votre terrain, représenter sur votre croquis le placement des lés de gazons.

Dans le cas où vous auriez de grandes largeurs (exemple : largeurs de 4 m), déterminez la solution la plus adaptée à votre situation. Prenez en compte le transport et la manipulation des rouleaux, qui sont très lourds et encombrants en largeur 4 m.

Notez également que dans le cas où vous opteriez pour des largeurs plus petites, des jonctions bien faites ne se voient pas ! Pour cela, consulter notre fiche conseil, sur “Comment réaliser ses jonctions de gazon synthétique ?”

Attention : Quoi qu’il en soit, prévoyez toujours une petite marge supplémentaire, de 5 à 10%, afin de se prémunir de tout manque face aux tolérance de coupes des rouleaux vendus, et des surconsommations au moment de la pose.

3) Déterminer les accessoires nécessaires

À l’aide de votre calepinage, sur lequel apparaissent clairement toutes vos jonctions, vous pouvez calculer la quantité nécessaires de bandes de jonctions.

Découvrez désormais :

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.